mercredi 18 novembre 2020

Di'eleou kai phobou


" Il n'est rien de plus effroyable que le frisson ressenti par une vie qui, après avoir avancé avec courage, et comme elle aperçoit déjà la dernière crête à escalader, est envahie soudain par la peur d'avoir fait fausse route et perd alors la force d'accomplir les derniers pas en avant. " 

Stefan Zwieg . "Les prodiges de la vie", 1904 



E.P

mercredi 9 septembre 2020

Troubles

 

" Autour de Monsieur se groupaient quelques gentilshommes, factieux, avides, remuants, qui ne pouvaient grandir et s'enrichir que par le désordre. " 

Auguste Bailly. "Mazarin", 1935




E.P